Partenaires

Issue d’un partenariat sud-sud original, Aliniha est une méthodologie qui s'appuie sur les femmes leaders pour les encourager à devenir elles-mêmes les moteurs de leur progression. Environ 6000 femmes sont d'ores et déjà actrices au sein d'une vingtaine d'associations animant le réseau Aliniha International au Burkina, au Mali et Au Sénégal. CAMIDE est membre fondateur de ce réseau Aliniha.

 


 

La Fondation Marie et Alain Philippson accompagne, depuis 2008, le CAMIDE sur le plan financier, technique et institutionnel. Son Administrateur Délégué, Anne Henricot, est particulièrement investi dans le suivi et le développement de l'initiative Aliniha. La FMAP appui aussi le CAMIDE à l’élaboration et au financement de plan d’affaires des associations de femmes accompagnées par le camide.

 

 


 

Existante depuis 1990 et reconnue en 1992 par arrêté n°10/ADP du 25 Décembre 1992, L’Association pour la Promotion  Féminine de Gaou (APFG) est implantée à Gaoua dans le Sud Ouest du Burkina Faso.

L’APFG compte plus de 2000 membres (femmes) actifs et des milliers de sympathisants, réparti dans les sections, sous sections et villages de la région du Sud-ouest. L’APFG et le CAMIDE entretiennent un partenariat très productif dans le cadre de l’initiative Aliniha. L’expérience et les compétences de l’APFG sur les thématiques de l’émancipation de la femme se sont avérées cruciales dans la phase de pilotage et de développement de la méthodologie Aliniha, qu’elle a co-initiée avec le Camide et Nébéday depuis 2008.


Nébéday est une association du Sénégal dont l’objectif est la gestion participative des ressources naturelles par et pour les populations locales. Il s’agit de protéger les ressources naturelles mais aussi de les valoriser avec des activités qui s’articulent autour d’aires protégées (forêts communautaires, aires marines protégées…). Nébéday et  CAMIDE entretiennent un partenariat très productif dans le cadre de l’initiative Aliniha. L’expérience et les compétences de Nébéday sur les thématiques de la gestion des ressources naturelles et de la protection de l’environnement se sont avérées cruciales dans la phase de pilotage et de développement de la méthodologie Aliniha, qui fut co-initiée avec le Camide et l’APFG depuis 2008.